champignons lignivores : comprendre la mérule et ses congénères pour mieux les combattre

comprendre la mérule pleureuse : un guide complet pour identifier et combattre ce champignon

La mérule pleureuse, connue scientifiquement sous le nom de Serpula lacrymans, est le représentant le plus notoire des champignons lignivores, des organismes fongiques capables de décomposer le bois. Particulièrement redoutable, elle a la réputation de causer d’importants dégâts dans les bâtiments, préférant les milieux humides et peu ventilés pour se développer. Ceci étant dit, comprendre les particularités de la mérule et de ses proches parents est primordial pour développer des stratégies de lutte efficaces et pour préserver l’intégrité des constructions.

Qu’est-ce que la mérule pleureuse ?

La mérule pleureuse est un champignon de la décomposition du bois capable de se nourrir de la cellulose et de la lignine, les composants principaux du bois. Grâce à ses enzymes, elle peut décomposer la structure interne du bois et ainsi le fragiliser progressivement. Sa croissance est favorisée par une humidité relative élevée et une température modérée, ce qui en fait un fléau particulièrement adapté aux climats tempérés et aux bâtiments mal isolés ou souffrant de problèmes d’infiltration.

Identification de la mérule et autres champignons lignivores

La mérule se présente sous diverses apparences au cours de son développement : jeunes, ses filaments mycéliens ressemblent à des toiles d’araignée blanchâtres ; matures, ils s’épaississent, prennent une couleur brunâtre et peuvent même former des sortes d’oreilles. Des taches brun rougeâtre et des gouttelettes d’eau, qui lui valent son nom de « mérule pleureuse », peuvent également faire leur apparition sur les surfaces infectées.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Parmi les autres champignons lignivores fréquents, on peut citer l’Coniophora puteana (pourriture cubique humide), le Fibroporia vaillantii (pourriture brune) ou encore le Poria incrassata. Bien qu’ils aient des préférences environnementales légèrement différentes, tous ces champignons peuvent causer des dommages considérables aux structures en bois.

Lire  Traitement mérule Brest

Les conséquences d’une infestation de mérule

Une infestation de mérule peut entraîner la perte de la résistance mécanique de la charpente en bois, ce qui compromet l’intégrité structurale du bâtiment. De plus, elle n’affecte pas seulement le bois ; elle est capable de traverser les matériaux de construction comme les plâtres et les briques à la recherche de nouvelles sources d’humidité et de nourriture. C’est pourquoi son éradication est essentielle et réglementée dans certains pays.

En France, par exemple, la loi oblige le signalement d’une infestation de mérule dans certaines zones déclarées par arrêté préfectoral, selon les dispositions de l’article L.133-8 du Code de la construction et de l’habitation. Les propriétaires sont tenus d’informer les acquéreurs ou les locataires de la présence de ce champignon.

Méthodes de prévention et de lutte contre la mérule

Prévenir l’apparition de la mérule revient essentiellement à contrôler l’humidité dans les habitations. Voici quelques mesures préventives :

  • Assurer une bonne ventilation des espaces, notamment des sous-sols et des combles.
  • Identifier et réparer toute source d’infiltration d’eau.
  • Maintenir la maison bien chauffée et isolée pour éviter les ponts thermiques propices à la condensation.
  • Traiter préventivement les bois avec des fongicides spécifiques, surtout dans les zones à risque.

En cas d’infestation avérée, l’intervention doit être rapide et radicale. Elle inclut :

  • L’élimination des sources d’humidité et la mise en place d’une ventilation adéquate.
  • Le retrait des matériaux infectés et leur remplacement par du bois sain traité ou des matériaux résistants aux champignons.
  • L’utilisation de méthodes de traitement chimiques par des professionnels qualifiés.
Lire  mérule : compréhension de la loi n°2014-366 du 24 mars 2014 (loi Alur) et ses implications

Il est crucial de faire appel à des spécialistes pour diagnostiquer la présence de la mérule et effectuer les travaux de décontamination. Des entreprises certifiées disposent de l’expertise et des traitements agréés pour une éradication conforme aux standards de sécurité et d’environnement.

Lutte contre champignon lignivore

La lutte contre la mérule et les autres champignons lignivores exige vigilance et prévention. Il est impératif de rester attentif aux signes d’humidité et d’agir promptement en cas de suspicion d’infestation. Grâce à des mesures préventives adéquates et à une intervention spécialisée en cas de problème, il est possible de protéger efficacement son domicile contre ces nuisibles dévastateurs. N’oubliez pas que la mérule ne se contente pas d’attaquer le bois ; elle menace la sécurité même de votre foyer. Soyez proactif dans la protection de votre habitation contre l’invasion de ces champignons destructeurs.